sommeil des pommes

curiosités des pommes, chiffonnier de textes

proposition 1 – peur paragraphe

failleParfois je sens les vers dans mon corps qui forment des nœuds comme les serpents, des boules vivantes cachées, je les sens couler dans le sang, les veines comme des toboggans ou se bloquer dans mon coude gauche ou dans mon genou droit, je les vois quand je m’endors sous mes paupières qui filent à toutes vitesse exprès pour pas que je les attrape, maman dit que j’ai trop d’imagination ; sur l’escalator du Prisu je lui dis pas que toutes ces dents sur les marches veulent juste une chose, manger les gens pour nourrir le cœur qui se cache dessous, un cœur velu et noir avec des grandes pattes qui tirent sur les marches pour qu’elles s’enroulent, je lui dis pas qu’il y a des choses dans les choses, je dis tout bas abri abra en croisant les doigts parce que Bouba m’a dit que ça marchait parfois.

L’ensemble des contributions de la proposition 1 sur tiers livre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 juillet 2015 par dans atelier tiers livre.
Follow sommeil des pommes on WordPress.com

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 6 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :